FAQ ET CONSEILS

Les poules que nous proposons sont la majorité du temps de race Lohmann Brown, des super pondeuses ! C'est une poule à plumage roux tacheté de blanc. Elle pèse entre 1,8kg et 2,2kg et peut pondre jusqu'à 320 œufs par an. Les œufs à coquille résistante sont brun-roux et pèsent environ 65 grammes (calibre moyen).

Les Lohmann Brown sont rustiques et s’adaptent à leur environnement. Elles font également d'excellents animaux de compagnie grâce à leur caractère calme.

Une mangeoire de 10 litres vous évitera la distribution quotidienne de grain et permettra d’alimenter deux poules pendant un mois. L’alimentation doit être équilibrée. Il est conseillé de démarrer avec un aliment complet BIO pour pondeuses (disponible sur le site) afin de favoriser la transition à la ration normale. Les restes de cuisine sont notamment utiles pour apporter une source de protéines importante pour la production de l’oeuf. Enfin, vous pouvez disposer des coquilles d’huîtres concassées avec leur alimentation afin d’apporter le calcium indispensable.

 

Comme pour l'alimentation, Un abreuvoir de 10 litres vous évitera la distribution quotidienne d'eau et permettra d’hydrater vos poules plusieurs jours. Une poule boit en moyenne 250 à 300 ml d'eau par jour, mais en été, elle peut doubler voire tripler sa consommation. Il est donc recommandé de laisser de l'eau à volonté. Elle doit être fraîche, propre et souvent renouvelée pour éviter le développement de bactéries.

 



À l'arrivée de vos poules, il est préférable de déposer le carton ouvert dans le nouveau poulailler et laisser les poules sortir d'elles-même, de manière à ce qu'elles s'acclimatent à leur rythme dans leur nouvel environnement. Sitôt déballées, les poules ont besoin d'un enclos, d'avoir à boire, à manger et un abri bien acclimaté. Si vous possédez déjà des poules, lors des premières 48h, les poules risquent de se bagarrer afin d'établir une hiérarchie et le temps qu'elles aient la même odeur. En cas de bagarres trop violentes, séparez les 2 lots et réessayez plus tard la nuit tombée.

Les poules craignant la chaleur, l’humidité et les courants d’air, il est conseillé de surélever votre poulailler, ce qui offrira en plus une zone d’ombre pendant l’été. Le bois, le parpaing ou la pierre restent les meilleurs matériaux pour l’isolation. Pour la toiture, préférez des tuiles à la tôle, afin d’éviter des écarts thermiques trop importants. 
Voici quelques chiffes pour prévoir la construction de votre poulailler :
Perchoir pour la nuit : espacement de 25 cm par poule.
Pondoir : 1 pour 5 poules.

Afin d’éviter que les rats, renards ou chiens ne s’intéressent de trop près à elles, il est conseillé d’avoir une surface grillagée, si possible enterrée, ce qui les empêchera de se faufiler en dessous. Prévoyez également une hauteur minimum d’1m-1,20m afin d’empêcher certaines poules de passer par dessus. Proposez leur également une surface en herbe relativement importante. Comptez 5-10m² par poule (plus est toujours mieux), pour avoir toujours de l’herbe et leur offrir un espace suffisant.



Les poules commencent à pondre vers l’âge de 5-6 mois. Elles pondent beaucoup jusqu'à leurs 3 ans, puis au-delà, leur productivité décroît de 20% chaque année, jusqu'à s'arrêter complètement vers leurs 6-8 ans.
Les poules ne pondent pas 365 jours par an. Il faut bien qu'elles se reposent de temps en temps ! Tous les 8 jours environ, une poule cesse de pondre pendant 24 heures, le temps que les futurs œufs se forment.

Les périodes sans ponte sont normales surtout en hiver, où la lumière du jour diminue, et en été quand la chaleur est trop élevée.
Les poules sont souvent sujettes au stress, tout changement peut perturber la ponte : changement de poulailler, d’alimentation, nouvelles poules, changement de temps, bruit...
Ainsi, si vos poules viennent d’arriver et qu’elles ont déjà pondu chez l’éleveur il est fort probable qu’une fois arrivées chez vous elles fassent une petite pause.
Une poule malade va aussi cesser de pondre. Il est donc important de surveiller l’état général de votre poule et observer tout symptôme anormal évoquant une maladie possible.

L'absence de plumes est dû au picage, ceci n'est pas une maladie mais une mauvaise habitude de certaines poules consistant à arracher les plumes de leurs congénères. Il se produit notamment quand l’alimentation est pauvre en protéine, en cas de surpeuplement ou à cause d'une inoccupation. Les victimes sont surtout les jeunes dont les plumes sont gorgées de sang. Il convient alors d’isoler au plus vite la poule victime et la traiter à l’aide d’un produit cicatrisant. Les plumes repoussent en un 1mois ou 2.



Les poules que nous proposons viennent d'élevages professionnels et ont donc été vaccinées et ont reçu tous les soins nécessaires. 

Les règles d’hygiène de l’enclos ne sont pas à négliger car cela vous évitera des maladies. 
Il est conseillé de nettoyer votre poulailler toutes les deux semaines. Changez la paille qui tapisse le sol puis nettoyez les lieux à l’aide de Terre de Diatomée (enlève l’humidité et évite la propagation des parasites) afin de l'assainir et de le désodoriser. Si vos poules sont dans un enclos, il faudra également le débarrasser des restes éventuels de nourriture. 

- La Coccidose, due à une mauvaise hygiène , à l'humidité ou au surpeuplement. Les poules que nous proposons ont reçu un traitement contre la coccidiose.

- Les Vers, ils sont transmis par les limaces et les insectes, ces intrus prélèvent la nourriture directement dans l’intestin des poules. Elles s'amaigrissent, font des fientes liquides, la ponte baisse voire s'arrête.

- Le Corysa, qui se traduit par des écoulements ou des éternuements.

- Les poux, ils sucent le sang et affaiblissent les poules. Surveillez donc leurs plumages.



Il faudra compter pour le poulailler environ 1,5m² par poule et pour leur zone de vie (clos ou non) au minimum 5m² par poule.
Avec moins de place vos pondeuses seront stressées, ce qui, en plus d'être une cause potentielle d'agressivité entre elles, risque de limiter leur ponte.

Avoir des poules demande une présence régulière. Le matin il faut leur accorder 5 minutes pour s'assurer que la nuit s'est bien passée, que les poules ont toujours de l'eau et de la nourriture. Selon votre jardin, vous pouvez également leur ouvrir pour leur permettre de gambader dans le jardin. Le soir, c'est la même chose ! Ces routines sont importantes pour les poules qui sont réglées selon le soleil. Tout au long de l'année, il faudra donc moduler vos heures de visite au poulailler.

Une poule vit en moyenne entre 5 et 10 ans. En effet, une poule peu vivre plus longtemps qu'on ne l'imagine. Elles peuvent vivre jusqu'à 10 ans, voire plus, même si cela reste exceptionnel.